in

Actu Voyages : Saint-Martin fermé au monde pour lutter contre le covid-19

L’ïle de Saint-Martin se confine pour éviter la propagation du coronavirus

Comme le reste du Monde, l’île de Saint-Martin se confine pour éviter la propagation du coronavirus.

Communiqué de Daniel Gibbs, président de la COM

Mes chers concitoyens,

Nous traversons une nouvelle crise, sanitaire cette fois, une crise de grande ampleur ayant des répercutions mondiales sans précédent.
Plusieurs pays d’Europe, dont la France, sont touchés de plein fouet par la propagation de ce nouveau virus.
A nouveau, notre abnégation est durement mise à l’épreuve face à une menace sournoise, mais bien réelle, qui pourrait directement affecter ce que nous avons de plus précieux: notre santé.

Pour le bien de tous, pour vous protéger et protéger ceux qui vous sont chers, je vous demande de suivre avec sérieux et précaution, les mesures de restriction décrétées par le président de la République pour lutter contre la propagation du Coronavirus Covid 19.

Le virus est à nos portes, il se répand en Martinique et en Guadeloupe où les cas se sont décuplés ces derniers jours.

Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour l’empêcher de se propager sur notre territoire. Les mesures de confinement qui ont pris effet ce mardi 17 mars à compter de midi doivent être appliquées à Saint-Martin avec la plus grande rigueur par chacun d’entre vous.

L’heure est grave et nous devons prendre cette menace au sérieux et agir en responsabilité, comme nous avons su le faire par le passé en d’autres circonstances. Ainsi, il vous est demandé dès aujourd’hui, de réduire au strict minimum vos déplacements. Seuls, le ravitaillement alimentaire et en produits de première nécessité, les déplacements liés à la santé et au travail, sont autorisés.

Nos enfants sont appelés à rester à la maison jusqu’à nouvel ordre. A la maison ne veut pas dire livrés à eux-mêmes. Les enseignants ont préparé les devoirs à la maison, les enfants doivent donc poursuivre l’enseignement à distance et rester confinés et surveillés.
C’est pourquoi je vous demande d’être particulièrement attentifs et de veiller à ce que vos enfants soient gardés à la maison, en sécurité, et aussi informés des gestes de protection.

Dans la mesure de leurs possibilités, les entreprises sont invitées à mettre en place un système de télétravail pour éviter la promiscuité sur le lieu de travail et permettre aux employés de rester chez eux. Si votre structure est dans l’impossibilité d’appliquer ce dispositif, je vous demande de suivre scrupuleusement les mesures barrière recommandées par l’Agence Régionale de Santé. Pour une raison simple: éviter d’exposer vos employés et votre clientèle.

Je rappelle qu’à compter de midi mardi, les entreprises exerçant des professions non indispensables telles que présentées dans l’arrêté du gouvernement du 14 mars 2020 doivent cesser toute activité pour une période de 15 jours (renouvelable si nécessaire).
Les entreprises ne figurant pas dans cette liste restrictive peuvent continuer à exercer leur activité tout en prenant les dispositions élémentaires de lutte contre la propagation du Covid19 au sein de leur structure.
Le télétravail est fortement recommandé. Les déplacements qui ne peuvent être différés ou qui sont indispensables à l’exercice d’activités professionnelles sont autorisés sur présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire. Nous devons impérativement nous conformer à ces consignes gouvernementales.

Je sais l’effort demandé à nos entreprises en ces circonstances inédites, alors qu’elles ont déjà traversé courageusement bien des difficultés depuis Irma.
C’est une épreuve considérable qui va entraîner des répercutions importantes pour notre tissu économique et donc sur nos emplois.
C’est pourquoi je serai attentif aux mesures qui seront annoncées ces prochaines heures par le gouvernement dans le cadre de l’appui aux entreprises en métropole et en outre-mer.
Nous avons rencontré les instances économiques, lundi 16 mars, pour en discuter.
Si cela s’avérait insuffisant, la Collectivité s’est engagée à compléter ces dispositifs d’urgence, dans la mesure du possible, par des dispositifs spécifiques localement.

Saint-Martin est un territoire binational exigu particulièrement vulnérable. La coopération avec Sint Maarten est donc incontournable, nous en avons discuté ensemble avec madame le premier ministre Sylvéria Jacob et madame la préfète, lundi après-midi, afin de pouvoir harmoniser autant que possible nos décisions. Des mesures de restriction du trafic aérien ont été prises. Plus aucun touriste n’est autorisé à entrer à Sint Maarten sur les vols internationaux. Ces vols permettront par contre à nos ressortissants saint-martinois qui souhaitent rentrer à Saint-Martin de regagner notre île avant la fin de cette semaine. Ces personnes devront respecter chez eux un confinement de 14 jours pour éviter tout risque de transmission. J’ajoute que plus aucun bateau de croisière n’est autorisé à accoster sur notre île.
Il est demandé aux passagers revenant de croisière de se faire connaître dès leur arrivée à l’aéroport. Les navettes inter-îles sont aussi réduites au strict minimum sous contrôle de la police aux frontières.

Trop nombreux encore sont nos concitoyens qui ne respectent pas les mesures de précaution malgré les mises en garde répétées de la part des autorités. Une prise de conscience collective et individuelle est donc nécessaire et urgente. Il en va de la sécurité et de la santé de tous.
Chacun de nos gestes doit être mesuré. Nous devons protéger nos enfants qui sont des cibles pour le virus tout comme nos aînés qui sont particulièrement vulnérables. Nous avons en ce sens pris des mesures de protection en fermant les écoles jusqu’à nouvel ordre et en restreignant les visites aux pensionnaires de notre EHPAD Bethany Home, le temps de revenir à une situation maîtrisée.

J’invite aussi tout un chacun à se montrer raisonnable, le fret maritime fonctionne et l’approvisionnement des commerces alimentaires et de première nécessité n’est donc pas remis en cause. Il convient donc de ne pas paniquer, de garder les distances dans les files d’attente et d’éviter les attroupements dans les commerces.

Les services publics s’organisent. La Collectivité a décidé de fermer l’ensemble des services et les structures du public jusqu’à nouvel ordre, à l’exception de certains services prioritaires pour lesquels une permanence téléphonique est mise en place afin d’assurer la continuité du service public et répondre aux besoins urgents. Un communiqué de presse a été publié pour préciser ces modalités.

Chers amis,

Nous sommes avec mon équipe et les personnels de la Collectivité entièrement mobilisés sur la préventionCovid19 et particulièrement attentifs à l’évolution de la crise sanitaire internationale qui nous affecte.

Durant les semaines à venir, je vous demande de prendre la mesure de cette crise et de changer radicalement vos habitudes en calculant chacun de vos gestes, en évitant les rassemblement familiaux et amicaux, pour vous protéger, vous, mais aussi protéger vos enfants, votre entourage et votre prochain.
Soyons vigilants, soyons responsables, suivons attentivement les mesures de précaution, et restons à l’écoute des bulletins d’information officiels.

COM de Saint-Martin

 © COM de Saint-Martin

Qu'en pensez vous ?

6 points
Upvote Downvote

Actu Sint-Maarten : Covid-19 les répercussions et les décisions prises par le gouvernement

Actualité Guadeloupe : le Covid-19 impacte notre vie à tous